par notre collaborateur François Normandin, chargé de cours au HEC Montréal

Les choses seraient tellement plus faciles pour les prestataires de services logistiques si la demande s’étalait tout au long de l’année! La réalité est pourtant bien différente, et ces derniers doivent composer avec les hauts et les bas de cette même demande. La période des Fêtes qui approche à grands pas, sans conteste la plus chargée du calendrier annuel, rappelle d’ailleurs aux gestionnaires œuvrant dans le domaine l’importance de bien préparer leurs organisations à ces fluctuations récurrentes.

De quelle manière ces gestionnaires peuvent-ils faire face aux défis de la saisonnalité? Les 6 moyens suivants pourront certainement aider :

  1. Replongez dans le passé. Ce n’est pas la première année que vous faites face à la saisonnalité, et ce ne sera pas la dernière! Analysez les pics de la demande au cours des exercices précédents, voyez comment l’organisation y a alors fait face et tirez pour le futur les leçons des expériences passées;
  2. Mettez toutes les ressources et les compétences de l’organisation à profit. Les diverses fonctions d’une organisation n’évoluent pas au même rythme durant l’année. Les moment forts de l’une sont peut-être les moments creux de l’autre. Avec vos collègues des autres départements, voyez si certaines ressources (humaines, matérielles ou financières) peuvent être temporairement réaffectées à votre secteur;
  3. Placez vos troupes sur le pied de guerre. Un employé averti en vaut deux! Annoncez à vos employés l’ampleur des efforts à venir, de manière à préparer psychologiquement et physiquement ces derniers au surplus de travail qui se pointe;
  4. La formation, encore et toujours! Embauchez-vous de manière temporaire durant les périodes de pointe? Prévoyez des formations éclair pour les nouveaux venus, histoire de les mettre rapidement à niveau. Du coup, pourquoi ne pas convier quelques employés permanents à ces formations? Un gain de productivité n’est jamais à négliger en ces moments forts de l’année;
  5. Engrangez des heures à l’avance… si possible. En période creuse, demandez à vos employés d’abattre une heure de boulot supplémentaire ça et là, en prévision des semaines et des mois plus chargés. C’est une heure supplémentaire payée qui sera largement rentabilisée quand la tempête se pointera!
  6. Ayez un plan B, C et D en poche! Sensibilisez vos fournisseurs et vos clients à votre situation, et cherchez avec eux des alternatives possibles en cas de pépin. La saisonnalité n’est pas que votre problème : c’est le problème de tous les acteurs de la chaîne de valeur au sein de laquelle votre entreprise s’insère.

La saisonnalité n’est pas une fatalité! Soyez proactif et rendez du coup votre organisation plus résistante et plus résiliente avec ces quelques clés toutes simples à appliquer!